comment structurer son site internet

Comment structurer son site internet ?

  • Secrets de fabrication

Rédigé par Hugo

18 Avr. 2023


Que vous soyez en pleine création de votre site web ou en cours de refonte, vous devez forcément réfléchir à la structure de votre site internet. La structure, c’est tout simplement l’organisation de votre site. Structurer votre site est essentiel pour fournir une bonne expérience utilisateur, ainsi que pour bénéficier d’une amélioration de son SEO. En effet, un site bien structuré va faciliter la navigation de l’internaute. Il sait où est-ce qu’il a atterri, où trouver l’information voulue et ce que vous proposez. Cela renvoie un signal positif à Google : votre taux de rebond baisse, tandis que le temps de visite augmente. Votre visiteur a envie de rester sur votre site. 

En plus, une bonne structure aide les robots du moteur de recherche à comprendre votre site et in fine, à mieux le positionner sur la SERP, la fameuse page de résultats. Comme d’habitude, UX et SEO vont de pair : le but de Google, c’est de satisfaire ses utilisateurs pour les inciter à continuer à l’utiliser.

Bonnes pratiques à respecter pour structurer son site

Penser aux besoins utilisateurs

Comme toujours sur le web, vous devez toujours penser en priorité aux besoins de vos utilisateurs. Certes, vous concevez votre site web pour présenter vos services, vendre vos produits ou encore, faire rayonner votre image de marque. Mais, il est essentiel de vous souvenir que vous ne pouvez accomplir ces objectifs que si vous répondez aux besoins et attentes de vos utilisateurs. Alors, enfilez votre casquette de détective et mettez-vous dans la peau de votre visiteur : 

  • Par où est-il arrivé sur votre site ?
  • Que recherche-t-il ?
  • Comment pouvez-vous créer le meilleur parcours utilisateur pour l’emmener naturellement d’un point A à un point B ?

Une bonne structure de site facilite la création d’un parcours utilisateur fluide. Et le parcours utilisateur, c’est ce qui va vous permettre d’emmener votre visiteur du point d’arrivée sur votre site jusqu’à l’action souhaitée, comme l’achat d’un produit sur votre site e-commerce. Vous devez à tout prix éviter les points de friction, qui vont pousser votre visiteur à quitter rapidement votre site.

Obtenez une session de consulting stratégique offerte avec un expert WordPress

Évaluez la pertinence d’un nouveau site internet dans votre stratégie digitale. Posez toutes vos questions et obtenez des réponses claires et personnalisées.

Limiter les informations

Justement, lors de nos audits de site web, nous constatons souvent que l’un des points de friction les plus courants est la montagne d’informations bombardée directement sur votre visiteur. Ça part d’une bonne intention : vous souhaitez que votre utilisateur ait toutes les informations dont il a potentiellement besoin. Sauf que l’enfer est pavé de bonnes intentions.

Connaissez-vous la loi de Miller ? Résumée simplement, celle-ci nous indique que l’être humain ne mémorise en moyenne que 7 informations sur une courte durée. L’excès d’information est donc l’ennemi d’un site web performant. Pour faciliter l’expérience utilisateur, il est essentiel de limiter les informations disponibles à l’essentiel. Voire, de découper cette information pour faciliter sa mémorisation. Quitte à la creuser plus tard dans un article blog ou un livre blanc.
Dans la même optique, en plus de limiter les informations, réduisez le nombre de choix possibles. Le paradoxe du choix nous vient du psychologue Barry Schwartz. Plus l’humain a de choix, plus il se paralyse et moins il prend de décision. À méditer lorsque vous construisez votre site internet.

Réduire la profondeur des clics

Mais déjà, qu’est-ce que la profondeur des clics ? En quelques mots, c’est le nombre de clics nécessaires pour accéder à une page. Plus une page va être loin en termes de clics, moins elle sera facile d’accès. Elle sera aussi moins bien référencée par les moteurs de recherche.

En UX et webdesign, nous essayons de limiter la profondeur à trois clics. Ça veut dire que toutes les pages de votre site sont accessibles en moins de trois clics. D’un point de vue structure, cela donne généralement ceci : 

  • la page d’accueil est le premier niveau ;
  • les pages catégories (services ou produits par exemple) sont au deuxième niveau ;
  • les pages individuelles sont au troisième niveau. 

Ainsi, lorsque vous structurez votre site internet, vous devez vous assurer que les pages les plus importantes de votre site se trouvent à 1 ou 2 niveaux de profondeur.

Une structure logique, cohérente et prévisible

À ce stade de la lecture, vous devez avoir compris l’importance d’avoir une structure de site web logique et cohérente, que ça soit lors de la création d’un site e-commerce comme pour un site vitrine. Pour vous aider à construire une bonne architecture, créez des scénarios utilisateur. Imaginez les différents points d’arrivée de votre visiteur sur votre site. Il peut notamment venir : 

  • d’un moteur de recherche ;
  • des réseaux sociaux ;
  • d’un backlink ;
  • d’un email marketing ;
  • de votre URL.

Maintenant, mettez-vous à sa place et prévoyez son parcours pour l’emmener à accomplir l’action souhaitée : prise de contact, inscription à votre newsletter ou encore la navigation entre vos différentes pages catégories jusqu’à l’achat de vos produits. Évidemment, il n’y a pas qu’un seul scénario possible : à vous d’en anticiper un maximum pour toujours proposer le meilleur parcours utilisateur.

Mais alors, pourquoi votre structure doit-être prévisible ? L’innovation, c’est bien, non ? Pas toujours ! En effet, sur le web, l’internaute est rassuré par ce qu’il connaît. Hormis certains cas très spécifiques, il vaut mieux miser sur un menu classique, avec un nombre d’onglets limité et la présence des pages incontournables.

Organisez donc les différentes pages de votre site internet d’une façon claire, logique et prévisible, pour que vos utilisateurs puissent trouver rapidement ce qu’ils recherchent et réaliser les actions qui vont satisfaire ses besoins.

Comment définir la structure de son site ?

1) Créer les pages élémentaires

Il y a 3 pages élémentaires et incontournables sur votre site web : la page d’accueil (aussi appelée homepage), la page à propos et la page contact.

Votre page d’accueil, c’est le premier point de contact de votre utilisateur avec votre entreprise. En un coup d’œil, il doit comprendre ce que vous faites, pour qui vous le faites et où aller pour voir ses besoins satisfaits. Voyez votre page d’accueil comme la réception d’un hôtel. Vous savez que vous allez pouvoir passer la nuit ici. Vous vous faites une première idée du type d’hôtel et du budget en regardant la décoration : plutôt hôtel 5 étoiles ou auberge de jeunesse ? Enfin, la réceptionniste vous propose et envoie vers la bonne chambre pour vous.

La page à propos, c’est votre page de présentation. Elle est souvent négligée et pourtant, c’est l’une des pages les plus visitées des sites web. En effet, Internet a multiplié la concurrence : tout le monde peut ouvrir son entreprise et vendre sur Internet. Il est rare d’être seul sur son marché. Ce qui vous distingue, ce qui fait que l’on vous choisira vous, c’est votre histoire, vos valeurs ou encore, votre positionnement. Autant d’éléments que l’on retrouve sur votre page à propos !

La page de contact est également indispensable, quels que soient les objectifs de votre site web. C’est grâce à elle que vos utilisateurs vont pouvoir vous poser leurs questions, partager leurs objections ou vous signifier qu’ils veulent travailler avec vous.

2) Faire une page par offre commerciale

Vous avez plusieurs offres commerciales ? Faites une page par offre. Ainsi, vous pouvez vous positionner sur une requête pertinente par page. Imaginons que vous vendiez du café sur votre site e-commerce, vous allez alors créer une page pour : 

  • le café en grain ;
  • le café moulu ;
  • les capsules et dosettes ;
  • le café bio ;
  • les machines à café ;
  • les accessoires pour le café ;
  • les promotions du moment. 

Cet exemple est tout droit inspiré de l’un de nos clients, Café Méo, qui nous a fait confiance pour une refonte de site e-commerce.

3) Hiérarchiser et catégoriser ses pages commerciales

Toutes vos pages commerciales, ou pages de vente, n’ont pas la même importance et priorité. Pensez à créer des catégories et des sous-catégories dans votre structure de site web. Gardez en tête qu’idéalement, vous avez seulement 3 clics de profondeurs, 4 à la rigueur pour certains sites.

Pour faire facilement votre architecture de site web, notez toutes vos futures pages web. Si vous faites l’arborescence d’un site e-commerce, vous devrez créer des catégories et puis des sous-catégories où organiser vos fiches produit. Si vous faites l’arborescence d’un site vitrine, ça sera plutôt une organisation par services.

Vous pouvez faire cela à la main, sur une feuille de papier ou utiliser un outil, comme DynoMapper.

4) Penser au blog

Intégrez votre blog dans votre structure. Vous pouvez l’ajouter comme une catégorie à part entière dans votre menu de navigation, généralement située en haut de votre page d’accueil, en sidebar ou en menu déroulant. Vous avez aussi la possibilité de le mettre en troisième couche de profondeur. Cependant, il sera plus difficilement accessible pour votre utilisateur.

Astuce : utilisez les tags pour catégoriser vos articles de blog. Sans en abuser. Vos tags doivent être pertinents et clairs pour les bots Google. Faites une liste de toutes les thématiques, passées ou à venir, à traiter sur votre blog et essayez d’en dégager une vingtaine de tags au maximum.

5) Structurer le menu

Votre menu aussi doit être structuré.

Pour un site de vente de services, rendez visibles ces pages en première couche : 

  • votre page d’accueil ;
  • votre page à propos ;
  • votre offre commerciale ;
  • votre page contact ;
  • votre blog.

Ensuite, faites un menu déroulant pour accéder à la deuxième couche depuis ce premier menu. Ainsi, en cliquant sur votre offre commerciale, votre visiteur peut aller dans les différents services qui l’intéressent.

Si vous êtes sur un site e-commerce, il est recommandé de faire en première couche des liens vers

  • votre page d’accueil ;
  • vos principales catégories ;
  • meilleures ventes ;
  • promos ou offres.

Ensuite, dans votre footer, vous pourrez mailler d’autres pages importantes comme « À propos », « Contact », et « Le blog ».


Si l’on revient au paradoxe du choix, structurer le menu ainsi permet de limiter le nombre de choix disponibles. Et par conséquent, de maximiser les chances de garder l’utilisateur sur votre site.

Ce n’est pas parce qu’il est tout en bas de votre page web que votre footer doit être laissé à l’abandon. Au contraire ! Structurer le footer améliore l’UX de votre page. L’internaute a l’habitude de l’utiliser comme un menu secondaire dans lequel il retrouve : 

  • les mentions légales ;
  • les conditions de cookies ;
  • les offres d’emploi ;
  • la page contact ;
  • la page à propos.

C’est aussi un moyen de diminuer le taux de rebond. En effet, si une fois arrivé à la fin de sa lecture, votre visiteur voit une autre page intéressante grâce à votre pied-de-page bien organisé, il va rester plus longtemps sur votre site.

7) Les pages légales

N’oubliez pas les pages obligatoires dans la structure de votre site web. D’ailleurs, l’usage commun est de les rendre accessibles depuis votre footer. Pour rappel, votre site web doit contenir les pages légales suivantes : 

  • les mentions légales ;
  • les conditions générales de vente (CGV) si vous vendez un produit ou service en ligne ;
  • le traitement des données personnelles et utilisation des cookies.

8) Les pages pour le SEO

Il y a deux pages invisibles pour le visiteur, mais essentielles pour votre référencement naturel : 

  • le sitemap XML ;
  • le Robots.txt.

Le plan de site XML, c’est simplement un fichier de code conservé sur le serveur web, dans lequel sont répertoriées toutes les URL pertinentes pour la structure de votre site. Grâce à lui, les robots d’indexation des moteurs de recherche comprennent mieux la structure d’un site. Ainsi, ils peuvent mieux l’indexer.

Comme son nom le laisse deviner, le robots.txt est un fichier texte, située à la racine de votre site web. Il répertorie tous vos fichiers en « noindex », c’est-à-dire les fichiers que vous ne voulez pas voir référencés sur les moteurs de recherche. C’est souvent le cas des pages en duplicate content ou pour éviter la cannibalisation de certaines requêtes. C’est l’une des premières pages visitée par les robots d’exploration.

Lors de la création de votre site web, vous pouvez définir tous ces points avec votre agence web grâce à la rédaction d’un cahier des charges.

Comment structurer les pages du site ?

Les headings

Pour l’expérience utilisateur comme pour le référencement naturel, il est primordial de structurer votre site avec des headings, aussi appelées balises Hn.

Pensez vos headings comme le sommaire d’un livre. En un coup d’œil, votre lecteur et les robots d’exploration peuvent scanner votre page et savoir de quoi vous parlez. C’est aussi l’endroit idéal pour faire apparaître votre requête. Une page web doit contenir, au minimum : 

  • 1 H1 ;
  • 2 à 3 H2.

Si votre texte est long, fluidifiez la lecture en insérant des H3, voire des H4.

Par exemple, la structure de cet article est la suivante : 

H1: Comment se structure un site internet ? 

H2: Bonnes pratiques à respecter pour structurer son site

H3: Penser aux besoins utilisateurs

H3: Limiter les informations

H3: Réduire la profondeur des clics

H3: Une structure logique, cohérente et prévisible

H2: Comment définir la structure de son site ?

H3: 1) Créer les pages élémentaires

H3: 2) Faire une page par offre commerciale

H4: 3) Hiérarchisez et catégorisez vos pages commerciales

H3: 4) Penser au blog

H3: 5) Structurer le menu

H3: 6) Structurer le footer

H3: 7) Les pages légales

H3: 8) Les pages pour le SEO 

H2: Comment structurer les pages du site ?

H3: Les headings

H3: L’Above the fold

H3: Les Call-to-Action

H3: Penser mobile first

Attention : utilisez vos balises Hn intelligemment. Elles doivent être pertinentes et cohérentes entre elles. Servez-vous d’une balise Hn seulement quand elle sert à bien structurer votre page.

L’Above the fold

L’above the fold est, lui aussi, important pour la structure des pages votre site web. C’est tout ce que votre utilisateur voit au-dessus de la ligne de flottaison, sans avoir à faire descendre la page.

Ce haut de page est également essentiel pour l’UX et la réussite de votre site web : votre utilisateur doit comprendre ce que vous pouvez faire pour lui. C’est le moyen de capter son attention en quelques secondes.

Les Call-to-Action

Au fond, savoir structurer votre site web pour vos utilisateurs et pour le SEO sert seulement à propulser la visibilité de votre entreprise. Pour transformer vos visiteurs en clients, et booster votre taux de conversion, vous devez miser sur des call-to-action pour passer l’internaute à réaliser l’action de votre choix.

C’est le moment d’utiliser l’art du copywriting !

Penser mobile first

À l’heure où presque 60 % des recherches dans le monde se font sur les téléphones portables, vous devez penser mobile first pour votre site. C’est-à-dire que vous allez privilégier l’usage du mobile dans la création de votre site web. 

Vous imaginez donc vos pages pour qu’elles soient lues sur un smartphone, puis vous les adapter à un affichage desktop.

Mais alors, quelle est la différence avec un site mobile friendy ? Un site mobile friendly est pensé pour un affichage sur écran d’ordinateur, puis il s’adapte aux autres supports.

Conclusion

Vous savez maintenant comment structurer votre site web, pour plaire à vos utilisateurs et aux moteurs de recherche. Comme d’habitude, les deux vont ensemble ! La structure de votre site internet est une étape primordiale dans la création de votre site web. Elle doit être pensée selon les objectifs de votre entreprise. Définissez-la dès le début de la conception de votre site pour éviter de vous retrouver avec un site fouillis et brouillon. Votre point de mire doit être l’action que vous souhaitez votre utilisateur voir faire. Pour chaque page, demandez-vous : où est-ce que je veux emmener mon visiteur ? 

Besoin d’aide pour créer un site web performant, qui génère du chiffre d’affaires ? Contactez notre agence WordPress pour concevoir dès maintenant le site dont votre entreprise a besoin.

Envie d’accélérer votre croissance avec un site WordPress performant ?

Faites-nous part de vos besoins et recevez un devis sur mesure sous 24 heures. Que ça soit pour auditer, créer, refondre ou maintenir votre site WordPress, AmphiBee est le partenaire qu’il vous faut !

D'autres articles pouvant vous plaire !

gutenberg block editor

Tout savoir sur l’éditeur WordPress Gutenberg

21 Déc. 2023
pourquoi développer un thème wordpress sur mesure

Sécurisation de sites WordPress

14 Nov. 2023
laptop desktop blurred background

9 conseils pour concevoir un site WordPress écoresponsable

29 Déc. 2023

Contactez Hugo

Par téléphone: 03 21 01 42 81
Par mail:

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n?est utilisé qu?à des fins de validation et devrait rester inchangé.