quels coûts prévoir pour les maquettes de son site internet

Comment définir une arborescence pour son site internet ?

  • Démarrer son projet
  • Secrets de fabrication

Rédigé par Hugo

18 Avr. 2023


Créer l’arborescence de votre site internet est une étape indispensable pour atteindre vos objectifs avec votre site. En effet, l’arborescence influe positivement sur l’expérience utilisateur, mais aussi sur votre référencement naturel.

C’est grâce à une arborescence claire que votre visiteur peut facilement naviguer d’une page à l’autre et trouver l’information qu’il recherche. C’est aussi grâce à elle que les robots d’indexation des moteurs de recherche, les crawlers, comprennent le contenu de votre site. Et, en fonction, positionnent les bonnes pages sur la bonne requête. Pour la création de votre site web ou pour sa refonte, il est essentiel de prendre le temps de faire une arborescence performante.

Qu’est-ce qu’une arborescence web ?

Une arborescence web est l’organisation hiérarchique d’un site web en sous-répertoires et pages, permettant aux utilisateurs de naviguer de manière efficace et logique.

Imaginez l’arborescence de votre site web comme la fondation de votre maison. Sans elle, tout s’écroule. C’est avec une arborescence solide que vous pouvez donner les bonnes informations à votre utilisateur. C’est en donnant les bonnes informations au bon moment à votre utilisateur que vous pouvez avoir un bon taux de conversion

Elle va vous permettre de visualiser les imbrications et les connexions entre les différentes pages d’un site web.

De manière simplifiée, elle va s’organiser ainsi :

image2

Obtenez une session de consulting stratégique offerte avec un expert WordPress

Évaluez la pertinence d’un nouveau site internet dans votre stratégie digitale. Posez toutes vos questions et obtenez des réponses claires et personnalisées.

Finie l’époque où on ajoutait des couches sur des couches sur des couches sur les sites web. Ça, ça n’a marché que pendant les années 90 et au début des années 2 000. Mais, comme les pantalons taille basse, c’est fortement déconseillé aujourd’hui.

Ça impacte négativement : 

  • l’expérience utilisateur ;
  • le référencement naturel de votre site ;
  • le taux de conversion ;
  • les performances techniques. 

C’est avec cette architecture de site que vous allez pouvoir créer un menu de navigation UX friendly pour vos visiteurs.

Elle va aussi vous permettre de créer un fil d’Ariane pertinent, très utilisé par les internautes. Comme Thésée lorsqu’elle a voulu aider son amoureux à sortir du labyrinthe, le fil d’Ariane aide votre visiteur à se repérer sur votre site. 

Pour un site e-commerce, vous pourriez imaginer un fil d’Ariane comme celui-ci : Accueil > Catégorie > Sous-catégorie > Produit.

En bref, l’arborescence de votre site web est essentielle à sa réussite. Heureusement, il existe des dizaines d’outils et de techniques pour créer une bonne arborescence.

Les outils pour créer une arborescence

Des outils de mapping

Pour faciliter la création de l’arborescence de votre futur site web, utilisez les bons outils. Vous pouvez tout à faire faire un premier brouillon avec une feuille de papier et un stylo, pour jeter toutes vos idées par écrit. Un outil de mapping vous donne la possibilité d’aller plus loin. Vous pouvez créer l’arborescence d’un site avec des dizaines, voire des centaines de pages. C’est plus compliqué avec une feuille A4.

L’avantage, c’est que ça vous permet de créer une arborescence claire visuellement. Avant de vous lancer dans la création d’un template sur mesure pour votre site, vous avez besoin de savoir exactement comment vont s’organiser vos pages.

Les outils de mapping facilitent aussi l’utilisation d’un espace collaboratif, où peuvent intervenir : 

Et tous les acteurs participant à la création, ou à la refonte, de votre site internet.

Alors, quels outils utiliser pour créer votre arborescence ?

DynoMapper : en plus de pouvoir créer votre plan de site visuel, vous pouvez aussi planifier votre contenu, faire un audit de contenu et des recherches de mots-clés. Bonus : vous pouvez le connecter à Google Analytics.

Mindmup : Mindmup, c’est l’outil gratuit pour créer toutes sortes de mindmap, dont la structure de votre site web.

Xmind : c’est l’un des outils de mapping les plus populaires du marché. Leur objectif ? Vous aider à atteindre vos objectifs grâce à la création de carte mentale. On comprend mieux leur slogan : « Ideas grows on trees » (les idées poussent sur des arbres).

Gloomaps : c’est l’outil gratuit spécialisé dans le création sitemap. Grâce à son système de drag & drop et son interface épurée, vous arrivez à le prendre en main en quelques minutes.
Mindmeister : avec lui, vous pouvez créer des cartes mentales collaboratives, gérer les tâches qui en découlent et partager le tout avec vos équipes.

Excel ou Google Sheets

Les tableurs stars sont également très utilisés pour créer des arborescences de site ! En effet, s’ils sont visuellement moins parlants qu’une carte mentale, ils autorisent l’ajout de plus d’informations et de liens externes que les outils de mapping. Il peut donc être intéressant de combiner les deux ! 

Pour vous donner une idée, sur votre tableau, vous pouvez ajouter différentes catégories : 

  • le niveau de profondeur de la page ;
  • son nom ;
  • sa requête principale ;
  • son H1 ;
  • son title ;
  • son URL ;
  • sa meta-description ;
  • son inspiration.

Comment définir l’arborescence de son site ?

1) Listez les pages élémentaires

Vous avez maintenant compris l’importance d’établir l’arborescence et la structure de votre site web. Vous savez quels outils utiliser. Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action.

Tout d’abord, listez les pages élémentaires, essentielles à tous les sites web : 

  • la page d’accueil ;
  • la page de contact ; 
  • la page à propos.

La page d’accueil, comme son nom l’indique, c’est la vitrine de votre site web. C’est celle qui est liée à votre URL principale. Qu’importe la page par laquelle votre visiteur arrive, s’il s’intéresse à votre entreprise, il va forcément passer par cette page. En un coup d’œil, votre nouvel arrivé doit comprendre ce que vous faites et pour qui vous le faites. Hiérarchiquement, c’est la page la plus importante de votre site, celle qui est en premier niveau

La page de contact, c’est tout simplement la page grâce à laquelle votre visiteur va vous contacter. Oui, il pourrait aussi vous envoyer un email. Après tout, vous avez affiché votre adresse email en gros. Sauf que ça lui demanderait de copier l’adresse, de se rendre sur sa boîte mail, de cliquer sur “ Nouvel email “ et de copier l’adresse. Autant d’étapes où vous risquez de le perdre. Vous voulez le garder sur votre site. Alors, créez une page de contact personnalisée.
La page à propos, c’est celle qui va vous permettre de créer du lien entre vous et votre utilisateur. Avec elle, il va savoir qui vous êtes, pourquoi vous faites ce que vous faites et pour qui vous le faites. C’est l’occasion de sortir votre plus beau storytelling. Parfois négligée par les entreprises, c’est pourtant l’une des pages les plus visitées du site web.

2) Listez l’inventaire ou l’offre du site

Que vous ayez un site e-commerce, un site d’institution ou un site vitrine, il y a 99 % de chance que vous ayez une offre à proposer à votre utilisateur. Il peut s’agir de : 

  • produits, physiques ou numériques ;
  • formations ;
  • services ;
  • événements.

Les possibilités sont infinies. Par contre, pour pouvoir amener votre visiteur le plus naturellement possible du point d’arrivée sur votre site à l’inscription à votre formation, l’achat de votre produit ou la réservation de sa prochaine nuit d’hôtel, vous devez créer un parcours utilisateur fluide.

Il est donc essentiel de faire l’inventaire de toutes les offres que vous voulez voir sur votre site, gratuites ou payantes. 
Bon à savoir : prendre le temps de faire une arborescence cohérente maintenant, c’est aussi pouvoir faciliter l’ajout de nouvelles pages ou de nouvelles offres dans le futur.

3) Catégorisez et hiérarchisez l’offre

Vous avez désormais posé par écrit l’intégralité de votre offre sur votre tableur Excel ou sur votre outil de mapping. La prochaine étape, c’est de catégoriser et de hiérarchiser cette information.

Imaginons un site e-commerce qui vend des produits pour cheveux :

image1

Évidemment, n’oubliez pas d’inclure la page d’accueil au premier niveau.Toutes les informations et toutes les offres n’ont pas le même niveau de profondeur. À savoir : il est recommandé d’avoir 3 clics de profondeur, 4 maximum si le site est particulièrement riche en contenus et produits.

4) Associez des mots-clés à chaque page

Chaque page doit avoir un objectif SEO et un mot-clé sur lequel vous voulez vous positionner. Par exemple, pour AmphiBee, selon les pages, nous allons essayer de nous positionner sur : 

Chaque page a une requête précise qui lui est attribuée. Ainsi qu’une requête secondaire.

Pour trouver les bons mots-clés, vous pouvez utiliser des outils en ligne, comme Semji ou Google Ads. Ainsi, vous connaîtrez le volume de recherche mensuel et le niveau de concurrence. Vous trouverez également des idées de mots-clés associés.

Dans le meilleur des mondes, votre requête a un gros volume de recherche pour un faible niveau de concurrence. Dans les faits, ce genre de requête devient plus rare.

À vous de voir les requêtes que vous pouvez atteindre en fonction du temps et du budget que vous voulez allouer à votre site web et à la création de contenu.

Si vous avez peu de temps pour la rédaction d’articles, que vous voulez un site simple avec peu de pages et que vous ne comptez pas investir dans une stratégie backlink, il vaut mieux miser sur des requêtes à faible concurrence, même si le volume de recherches est moindre.

Si vous vous lancez avec une solide stratégie SEO, vous allez pouvoir aller chercher des requêtes plus concurrentielles. 
Attention à éviter la cannibalisation en SEO : vous ne devez pas viser la même requête avec deux pages différentes. L’une risque de manger l’autre sinon.

5) Schématisez votre arborescence

Une fois toutes ces étapes accomplies, vous pouvez commencer à schématiser votre arborescence, à l’aide de votre outil de mapping, d’une feuille blanche ou d’un tableur.

Vous allez pouvoir intégrer toutes les pages de votre futur site, en les classant par catégorie et par hiérarchie.

Essayez d’avoir en tête les possibles évolutions de votre site web, et de votre entreprise. Si vous planifiez de sortir une nouvelle offre dans 6 mois, intégrez-la dès maintenant à votre arborescence. Organisez votre site au mieux dès aujourd’hui, pour pouvoir accompagner la croissance de votre business demain.

Exemple d’arborescence

arbo amphibee

Autres bonnes pratiques pour son arborescence

Analysez la concurrence

Lorsque vous créez votre site internet, vous devez absolument analyser vos principaux concurrents

Premièrement, l’utilisateur est rassuré par ce qu’il connaît. Il est donc essentiel d’aller voir les structures et arborescence aujourd’hui utilisées dans votre secteur pour connaître les habitudes de vos futurs visiteurs. Évidemment, on ne parle pas ici de copier bêtement, mais de s’inspirer. Pour faire mieux.

Ensuite, regardez vos concurrents vous permet de vous assurer que vous n’avez pas oublié une page essentielle à votre site.

Enfin, cela vous permet également de regarder les requêtes sur lesquelles il se positionne. Vous pourrez ensuite décider si vous souhaitez : 

  • vous positionner sur les mêmes requêtes ;
  • miser sur des requêtes longues-traînes ;
  • utiliser des requêtes différentes.

L’une de ces solutions n’exclue pas l’autre, au contraire.

Soignez vos URL

Lorsque vous concevez l’arborescence de votre site web, vous devez réfléchir aux URL de chacune des pages de votre site. Une URL optimisée va influencer positivement votre référencement naturel. Elle va aussi rassurer l’utilisateur : en jetant un coup d’œil à sa barre d’adresse, il va savoir où est-ce qu’il est exactement.

Généralement, l’URL contiendra le nom de votre site, la catégorie et la sous-catégorie sur laquelle il navigue. Prenons l’exemple d’une URL extraite du site de l’un de nos clients, Dentego : https://dentego.fr/traitements-dentaires/urgence-dentaire/.

L’utilisateur sait qu’il est : 

  • sur le site de Dentego ;
  • dans la partie traitement dentaires ;
  • pour le cas spécifique des urgences dentaires.

Une page par intention de recherche

On parle souvent de mots-clés en SEO. Mais l’intention de recherche est tout aussi essentielle. Pour éviter la cannibalisation évoquée plus haut, vous devez créer une seule page par intention de recherche.

Par exemple, “ magasin de chaussures pas cher “ et “ site de chaussure pas cher “ ont la même intention. Dans ce cas, vous ne devez faire qu’une seule et même page, pour maximiser vos chances d’atterrir dans les premières positions de Google.

Avant de créer la page, vérifiez toujours qu’il y a de la demande pour cette recherche. Il ne sert à rien de vous positionner sur une page qui ne sera jamais recherchée par un internaute. Toutefois, ce propos est à nuancer : certaines requêtes ne sont pas encore recherchées, mais le seront bientôt. 

Avant le mois de novembre 2022, personne ne recherchait “ Chat GPT “. Aujourd’hui, c’est une requête extrêmement populaire.

Attention à la profondeur des pages

Vous ne voulez pas enterrer vos pages. Plus une page est loin en niveau de profondeur, plus elle va être compliquée à trouver par votre utilisateur. Cela envoie également un signal négatif aux crawlers de Google : si elle est aussi loin dans votre site, c’est qu’elle n’est pas si importante que ça.

Par contre, si elle est facilement accessible depuis votre page d’accueil, en un seul clic, les moteurs de recherche vont comprendre qu’elle est importante.

Essayez toujours d’avoir maximum trois niveaux de profondeur.

Testez la navigation du site

Il n’y a pas de secret : pour créer la meilleure expérience utilisateur possible, vous allez devoir tester la navigation de votre site web. Mettez-vous dans la peau de votre visiteur et imaginez que vous arrivez sur votre site par un point A. Comment peut-il arriver jusqu’au point B, aka l’action que vous voulez le voir accomplir ?


Créez plusieurs scénarios selon les différents profils de votre client cible. C’est aussi le moment de mettre en place des A/B testing : vous créez différents parcours utilisateur et vous testez, en direct, lesquels ont les meilleurs résultats. Ainsi, vous gardez le meilleur parcours.

Les questions fréquentes

Pourquoi créer une arborescence ?

Créer une arborescence pour votre site web, c’est tout simplement une étape indispensable à la réussite de votre site web. Grâce à elle, vous classez et organisez votre contenu de façon cohérente et logique. Ainsi, vous améliorez l’expérience utilisateur, mais aussi votre référencement naturel. Vous concevez un site web clair et efficace, pensé pour atteindre vos objectifs.

À quel moment faut-il définir l’arborescence du site ?

La définition de l’arborescence de votre futur site se fait dès le début de sa conception. Après avoir rédigé votre cahier des charges, vous pouvez structurer votre site en créant son architecture. Vous savez ainsi quelles pages vous allez créer et où ce qu’elles iront. Si vous déléguez la création de votre site, prenez le temps de bien définir vos attentes et vos objectifs avec votre prestataire. Vous pourrez ensuite établir l’arborescence de votre site ensemble.

Quelle différence entre arborescence et menu ?

L’arborescence, c’est votre plan de site. Avec elle, vous savez précisément où va chaque page, à quelle profondeur se situera. En jetant un œil à l’arborescence, vous pouvez visualiser toutes les pages de votre site. Le menu, c’est la partie de l’arborescence qui est visible par votre visiteur. C’est là qu’il va cliquer pour pouvoir naviguer facilement sur votre site.

Envie d’accélérer votre croissance avec un site WordPress performant ?

Faites-nous part de vos besoins et recevez un devis sur mesure sous 24 heures. Que ça soit pour auditer, créer, refondre ou maintenir votre site WordPress, AmphiBee est le partenaire qu’il vous faut !

D'autres articles pouvant vous plaire !

banniere avantages & inconvénients wordpress le guide complet

Avantages et Inconvénients WordPress : le guide complet

04 Déc. 2023
banniere avantages & inconvénients wordpress le guide complet

Comment éviter de se faire pirater sur WordPress ?

14 Nov. 2023
wp1

Quelles sont les limites de WordPress ?

19 Jan. 2023

Contactez Hugo

Par téléphone: 03 21 01 42 81
Par mail:

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n?est utilisé qu?à des fins de validation et devrait rester inchangé.